Petits conseils : à chaque chaussure, son sport.

Amorti, pas amorti ? Crampons, pas de crampons ? Autant de questions que l’on se pose pour choisir sa nouvelle paire de chaussures de sport.

shoes-666059_1920

Chaque paire est différente selon l’activité que vous pratiquez ou que vous allez pratiquer. Des chaussures non appropriées pourraient vous blesser. Nous allons vous donner quelques conseils afin de vous orienter sur votre paire de chaussures. Nous n’allons en aucun cas vous solliciter à acheter telles marques de chaussures. Le choix d’une paire est personnel qui ne doit s’arrêter ni au look ni à une marque.

Pour la marche rapide

La course et la marche requiert des appuis totalement différents. En course, on est plutôt sur un appui plantaire tandis qu’en marche, nous appuie plus sur le talon.

Vous pouvez tout de même utiliser vos chaussures de running pour une marche sur bitume. En revanche, pour les marches du type nordique, il est conseillé de prendre des chaussures de trail qui vous permettront de mieux accrocher le terrain.

 photo-1469090371957-3d7e866c08c6
 randonnee-marche

Pour la randonnée

Pour les randos sans sac à dos avec peu de dénivelé, vous pouvez opter pour une chaussure de randonnée basse ou une paire de basket de trail. Elles doivent tout de même avoir une bonne accroches au niveau de la semelle. Pour les randos en haute montagne, il est conseillé de porter des chaussures montantes afin de protéger les pieds dans les devers, avoir plus d’équilibre notamment si vous portez un sac à dos plutôt lourd. Par temps humide, prenez plutôt une chaussure de randonnée imperméable. Concernant la pointure, il est préférable de prendre une taille au-dessus pour éviter de cogner les orteils dans la descente.

Pour le running en extérieur

Il faut faire attention à son type de foulée afin de choisir sa bonne paire de running. Vous pouvez le définir vous même au visuel et au ressenti. Il existe trois types de foulée : l’universelle, la pronatrice (vers l’intérieur) et la supinatrice (vers l’extérieur).

Votre chaussure se choisira également en fonction de vos objectifs : si vous courez pour mincir, pour le plaisir ou pour performer. La distance jouera aussi, plus vous augmenterez votre distance plus il vous faudra une chaussure stabilisatrice pour vous aider au moment de la fatigue musculaire.

Le revêtement du sol a bien évidemment son importance. Pour les sols plats et durs comme le bitume, on privilégie une chaussure amortissante. Pour du trail, il faudra une chaussure qui accroche pour les terrains accidentés.

 Brooklyn Bridge
 photo-1434608519344-49d77a699e1d

Pour la musculation et les entraînements de crossfit

Pour ce genre de chaussures rien de bien compliqué. Il vous faut des chaussures basses avec un léger amorti. Il vous faut de la stabilité. Attention, n’utilisez pas vos chaussures de salle qui sont bien plus souple et amortissantes. Les baskets vont se déformer rapidement.

 Retrouvez différents exposants de running, randonnée, fitness sur nos salons Sport-Achat Été Lyon et Nantes en Septembre. 

 

Référence « Vital » Magazine

 

Les commentaires sont fermés