Comment entretenir et prendre soin de son matos de surf ?

Comme tout bon athlète, vous devez prendre soin et préparer votre équipement sportif.

photo-1423101534099-95790c949037

Jouer avec l’eau est un comportement quasi instinctif tout au long de la vie, et ce depuis le plus jeune âge. Le surf est une pratique ludique dans laquelle on retrouve rapidement une joie de vivre infantile et spontanée. L’autre grand intérêt du surf est de procurer des sensations fortes dès la première poussée ressentie, que l’on soit debout ou couché sur sa planche.

S’équiper correctement est un basique ; on ne part pas surfer en maillot sous peine de se brûler une partie du corps sur sa planche et le reste sous le soleil ; on ne se lance pas dans l’aventure avec la planche d’un copain sans courir le risque d’y briser son dentier ou de se prévaloir d’un coup d’aileron en plastique. On choisit bien son équipement.

photo-1464762913765-67b9c32613f6

Voici quelques astuces pour prolonger au mieux l’espérance de vie de votre matos !

La combinaison

Tout comme la combinaison de plongée, la combinaison de surf (ou de glisse) est fabriquée à partir de néoprène, une matière étanche, résistante à l’eau de mer et au chlore (Patagonia va commercialiser à l’automne prochain une combinaison de surf sans néoprène).

Enfilez votre combinaison délicatement et ne pas hésiter à enfiler vos pieds dans une chaussette ou un sac en plastique pour faciliter le passage de la combinaison.

Rincez-là abondamment à l’eau, tiède de préférence, en insistant sur les coutures et le zip. Évitez de la laisser sécher en plein soleil et privilégiez un étendoir à linge au cintre pour ne pas la déformer.

 boogey-board-1149949_1280
 kyle-leash

Le leash

C’est le « câble » qui vous relie à la planche. Il s’accroche a ta cheville et au tail (arrière) de la planche. Ça évite lorsque vous tombez de devoir aller récupérer la planche à 25m sur le bord de la plage.

Ne la laissez pas enrouler autour de la planche entre 2 sessions. A la longue, le leash se déformera et s’enroulera systématiquement autour de votre cheville ou les dérives !

Étirez-le en posant le scratch sur le nose de votre planche ou un clou au mur lorsque votre planche est dans son rack.

 La planche

La planche de surf est de différentes tailles et formes selon l’utilisation.

A l’extérieur comme sur l’eau, le pire ennemi de la planche est le soleil. Il faut donc avant et après chaque utilisation la glisser dans une housse anti-UV afin de protéger le pain de mousse de la chaleur et éviter qu’elle jaunisse.

Pour protéger les rails, un nouveau produits pour SUP est arrivé sur le marché « RailSaver » : une bande autocollante fine mais renforcée à appliquer depuis la nose jusque sur le tail.

A la maison, laissez votre planche dans sa housse ou protéger le tail en le posant sur un morceau de moquette, de pullpack ou autre afin de réduire la tension générale de la planche.

 photo-1453210110568-1384e93a200e
 il_570xN.428709739_7b6h

 La housse

Pensez à bien secouer votre housse pour la vider du sable qui se serait glisser à l’intérieur. Vous éviterez ainsi les micro-rayures sur votre planche.

La wax

Waxer sa planche est essentiel, cela permet au surfeur d’avoir un bon maintien sous ses pieds

Sans wax, vous glisseriez la plupart du temps de la planche. Pour cette raison, il faut appliquer proprement de la wax. Cela fait toute la différence dans la façon de rider. Il existe dont 5 types de wax, toutes basées sur la température de l’eau où l’on va surfer. Plus chaude est l’eau, plus la wax a besoin d’être rigide afin qu’elle ne fonde pas.

Il est important de retirer l’ancienne wax avant d’en mettre à nouveau.

 surfboard wax

 

Retrouvez différents exposants de surf sur notre Salon Sport-Achat Nantes les 18 et 19 Septembre 2016.

Source « Surf Session Magazine »

Les commentaires sont fermés