Lunettes de running : comment bien les choisir ?

Porter des solaires quand on part courir l’été, on n’y pense pas… Et pourtant on se rend vite compte qu’elles sont indispensables pour ne pas être dérangé par les éléments extérieurs.

Des verres protecteurs
Parce que la première fonction des lunettes de soleil est de protéger les yeux des rayons UV et de l’éblouissement, opter pour des verres de qualité est essentiel. Pour rappel, sur la monture doivent figurer les mentions : CE et traitement 100%. Mais aussi la catégorie de protection qui va de 0 à 4. Par temps moyennement ensoleillé, la catégorie 2 suffit. En cas de fort ensoleillement, ou lorsqu’on court près de la mer ou de la montagne, la catégorie 3 (voire 4) est conseillé. Le top du top, ce sont les verres photochromiques qui se foncent et s’éclaircissent en fonction de l’intensité lumineuse. Hyper pratiques quand on évolue sur des parcours alternant zones ensoleillées et ombragées.

Des verres enveloppants
Concernant la taille et la forme des verres, plus ils sont larges et enveloppants, plus les yeux sont protégés du soleil, du vent, de la poussière… De plus, le champ de vision est élargi. Le bon compromis : des verres assez larges, dont la monture n’est pas trop épaisse. On privilégie les modèles à verres suspendues par le haut de la monture ou les branches.

Des verres techniques
Pour éviter la condensation, certains verres sont traités antibuée sur leur face interne. D’autres sont ajourés et comportent des encoches, ce qui permet une bonne ventilation.  Concernant la couleur, les verres aux tons jaune-brun-cuivre ont tendance à amplifier les reliefs et les contrastes, favorisant un confort visuel. Quant aux tons gris-vert, ils sont performants contre l’éblouissement et restituent fidèlement les couleurs, se rapprochant de la vision naturelle de l’œil. Celles qui recherchent la perfection, et qui sont prêtes à investir, peuvent se diriger vers des verres antireflets et/ou polarisants qui suppriment la réverbération des surfaces réfléchissantes.

Adaptées à sa morphologie
La forme de la monture et des verres doit être adaptée à la forme du visage, respecter la bonne distance entre le verre et les yeux, tout en étant confortable. On privilégie donc des montures en matériaux souples et réglables (branches, plaquettes de nez) afin de pouvoir les adapter facilement à son anatomie.

Qui tiennent bien en place
Pour se faire discrètes pendant qu’on court (et qu’on transpire), les lunettes doivent être bien maintenues sur le visage sans être gênantes pour autant. On vérifie que la monture comporte des matériaux antiglisse aux endroits stratégiques afin d’éviter les frottements derrière les oreilles ou sur les ailes du nez.

Retrouvez nos exposants spécialisés en optiques sportifs et techniques sur notre salon Sport-Achat Eté les 18 et 19 Septembre 2016

Aero_Michel_Lanne

Sources : Vital magazine – juillet août 2016, Edith Martin

Les commentaires sont fermés